Tag: Les coups de coeurs de Pinupapple

Pêle-Mêle #13

2 mars 2015
2 Commentaires
Une nouvelle semaine de passée et nous sommes déjà en mars, ce qui signifie que le printemps arrive bientôt ! Et autant vous dire que j’ai déjà hâte de faire tomber le manteau et les collants opaques pour laisser place aux petites robes à fleurs !
La semaine dernière fut assez chargée car j’ai assisté à trois événements* : la visite de l’institut de beauté Mirabelle à Rennes, la conférence de presse du festival Art Rock à Saint-Brieuc et le lancement du city-guide de Rennes à coup de coeur !
Côté cinéma, j’ai vu « Birdman » d’Alejandro Gonzalez Inarritu et côté lecture j’ai lu « L’Effet Whuffie » de Tara Hunt !
* il n’y aura pas de photos des événements car j’ai eu un soucis de carte SD et de nombreuses photos ont disparu !
© institut-mirabelle.fr

 

Jeudi soir, j’ai été conviée avec plusieurs blogueuses de Rennes à l’institut de beauté Mirabelle situé au 24 rue Poullain Duparc. Je fréquente très rarement les instituts de beauté donc j’étais ravie d’en visiter un et de découvrir toutes les prestations proposées.
De l’extérieur, l’institut semble tout petit mais à l’intérieur on découvre de nombreuses petites pièces qui possèdent chacune leur univers. On est tout de suite plongé dans une ambiance à la fois zen et intimiste et les soins proposés sont très diversifiés. Cela va du traditionnel massage (californien, thaïlandais, ayurvédique, femme enceinte …) jusqu’à l’épilation, le maquillage, la manucure, la pédicure. De nombreux soins minceur sont également proposés tout comme des soins du visage et des soins du corps.
Les marques proposées à la vente sont soigneusement sélectionnées et on y trouve l’Artisan Parfumeur pour la parfumerie, Maria Galland, Esthederm et Sultane de Saba pour les cosmétiques et Art Déco pour le maquillage. Nous avons pu repartir avec quelques produits que je ne manquerai pas de vous présenter après les avoir testé !
L’accueil fut très chaleureux et je suis certaine que je me tournerai vers cet institut notamment pour un massage. Il est vrai que je suis restée un peu bloquée sur mon mode de vie étudiant et que payer 70€ pour un massage me semble pour l’instant impensable même si cela me fait très envie ! En même temps, je n’ai encore jamais goûté aux joies du massage donc vaut mieux que je retarde car apparemment on ne peut plus s’en passer ensuite !

Institut de beauté Mirabelle
24 rue Poullain Duparc
35000 Rennes
+ d’infos sur le site

 

 

Tout au long de la soirée, nous avons pu déguster la délicieuse nourriture servie dans des bocaux de BOQ, un tout nouveau lieu dédié à la restauration rapide situé au 5 place de Bretagne. J’étais déjà passée devant sans jamais tester mais j’avais de suite apprécié le design du lieu. Niveau nourriture, tout est cuisiné dans un restaurant rennais et mis dans des bocaux. Cela a le mérite d’avoir une présentation originale mais également de bien conserver les aliments (et c’est écologique !). J’ai pu gouter au velouté de potiron à la châtaigne, aux lentilles corail au curcuma, au saumon au confit d’oignons, à la mousse au chocolat et à la pana-cotta aux fruits rouges.
Tout était vraiment très bon et c’est vraiment une très bonne idée pour manger sainement le midi (ou le soir). Les prix sont plutôt attractifs en fonction des produits, comptez 5€ pour une entrée, 3,50€ pour une soupe, 8,50€ pour un plat chaud et 4€ pour un dessert.

BOQ
5 Place de Bretagne
35000 Rennes
+ d’infos sur le site 

 

 

Vendredi je suis allée à Saint-Brieuc avec Maëvane pour la conférence de presse du festival Art Rock qui aura lieu du 22 au 24 mai 2015. Nous avons pu découvrir la programmation très diversifiée et surtout le thème qui tourne cette année autour de la mode, d’où notre présence !
Parmi les artistes invités se trouvent notamment Yelle, Christine and the queens, Lilly Wood and the Prick, Citizens!, The Do, Placebo, Izia, Blues Pills, Selah Sue, Shaka Ponk et encore bien d’autres ! (voir la programmation)
Il y aura également de nombreux artistes et groupes que je ne connaissais pas et qui me semblent bien prometteurs comme C.A.R, Verveine, Menthol, Grand Blanc ou Coely.
Dans cette programmation se trouve aussi Jean-Charles de Castelbajac qui a réalisé l’affiche et qui prépare une performance avec Mr Nô ! Et mon petit doigt me dit que non seulement les blogueuses rennaises seront présentes au festival mais qu’elles auront aussi une belle collaboration avec Jean-Charles de Castelbajac, affaire à suivre donc ! 😉

 

 

Dimanche, je suis allée avec Juliette et nos copains au lancement du city-guide de Rennes à coup de coeur au Coq Gadby. Le site associatif spécialisé dans l’actualité culturelle rennaise, les sorties et les bonne adresses s’est donc lancé dans la réalisation d’un city-guide ! On y trouve dedans les meilleures adresses pour manger ou pour dénicher de belles trouvailles mais également le portrait de plusieurs rennais (et notamment Juliette !).
Passionnée par l’objet même du livre et par ma belle ville, j’étais obligée de commander ce livre qui a vu le jour grâce à une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank. Et je ne suis vraiment pas déçue d’avoir soutenu ce projet, le livre est magnifiquement bien réalisé avec les illustrations de Justine Prigent et il regorge d’adresses que j’ai déjà hâte de redécouvrir ou de tester !
Si vous souhaitez acquérir ce city-guide, vous pouvez le trouver au Forum du Livre (centre commercial de La Visitation) pour la somme de 16,90€ !

 

[Cinéma] Birdman d’Alejandro Gonzales Inarritu
 
De quoi ça parle ? Riggan Thomson (interprété par Michael Keaton) est une ancienne vedette du blockbuster américain fictif « Birdman ». Relégué en tant que vieille starlette, il va tenter de revenir sur le devant de la scène en adaptant à Broadway la pièce de théâtre « Parlez moi d’amour » de Raymond Carver. A l’approche de la grande première de cette pièce de théâtre, Riggan va devoir faire face à ses démons personnels, à sa famille et aux comédiens qui l’entourent.
 
 
Ce que j’en pense : Je ne pouvais pas passer à côté de ce film qui a remporté les Oscars les plus réputés (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original et meilleure photographie). Je me suis rendue à la séance de cinéma sans lire aucune critique et je n’avais même pas vu la bande annonce pour ne pas influencer mon jugement.Le film est bon ça il n’y a pas à tortiller. Les acteurs sont également excellents que ce soit Edward Norton en comédien à l’ego surdimensionné, Naomi Watts qui se rêve en star de Broadway, Emma Stone qui en devient flippante, Zach Galifianakis qui aurait pu être un peu plus présent et Michael Keaton bien entendu qui incarne à merveille son personnage de star déchue. Je trouve cet aspect extrêmement intéressant en sachant que Michael Keaton a interprété Batman des les adaptations de Tim Burton.

Ce film qui se présente comme un seul plan-séquence en devient parfois déroutant. La caméra sillonne les couloirs de ce petit théâtre sur le rythme d’une batterie que je voyais comme les pulsations émotionnelles de Riggan. La réalisation est de ce fait magnifique même si parfois on se lasse un peu de cet aspect plan-séquence qui a tendance à alourdir certaines scènes. L’histoire est bien même si honnêtement je n’ai pas été du tout surprise et que je m’attendais à cette fin. Néanmoins, ce film fait clairement partie des films qu’il faut absolument voir ! Avec les Oscars qui viennent de se passer, l’Amérique nous envoie de très bons films et j’attends avec impatience « Inherent Vice » de Paul Thomas Anderson !

 
Ma note : 8/10
 
 
[Lecture] L’Effet Whuffie de Tara Hunt (2010)

De quoi ça parle ? Tara Hunt est une célèbre blogueuse américaine spécialisée dans le marketing social et communautaire et dans les réseaux sociaux. Elle a notamment été élue comme étant l’une de personnalités les plus influentes sur Internet par le magazine Fast Company. Après de nombreux succès dans l’univers du web, elle a sorti il y a quelques années son premier livre baptisé « L’Effet Whuffie ».
Le whuffie se définirait comme une monnaie éphémère basée sur votre e-reputation, en gros votre capital confiance et sympathie qui va faire en sorte que les internautes (et potentiels clients ou utilisateurs) seront plus réceptifs à ce que vous entreprenez. En tant qu’entreprise, start-up, auto-entrepreneur, vous avez donc du whuffie à accorder et à retirer en fonction de vos actions. L’idée est de réfléchir aux actions les plus bénéfiques pour que votre whuffie soit bien placé et qu’il augmente et donc que votre concept attire la confiance et augmente sa visibilité.
Tara Hunt nous pose dans ce livre les bases d’une stratégie marketing basée sur la communauté et les échanges et c’est typiquement cet état d’esprit que j’aime donc ce livre m’a été utile pour me conforter dans le fait que j’avais de bons réflexes stratégiques dans mon travail et il m’a apporté de nouvelles idées et surtout des exemples précis d’entreprises qui ont su développer leur whuffie (ainsi que des exemples d’entreprises qui ont tout raté).
 
 
Ce que j’en pense : Ce livre m’a été prêté dans le cadre de mon travail. Je suis actuellement rédactrice web – community manager freelance et j’ai lu ce livre afin d’être dans l’état d’esprit de la société avec laquelle je travaille actuellement.
Dans mes expériences professionnelles passées ou même en tant que simple internaute, j’ai pu voir que les stratégies de marketing ou de communication n’étaient pas tout le temps judicieusement pensées. Je déteste le matraquage publicitaire, la prospection forcée, les relances impersonnelles, l’automatisation de tâches qui enlèvent tout le côté humain d’une bonne campagne de communication.
Grâce à ce livre de Tara Hunt, j’ai pleinement réalisé qu’écouter et donner une voix à ses clients ou utilisateurs est la meilleure solution. Instaurer une relation de confiance basée sur des liens sains est nécessaire et ce livre nous explique comment le faire.
Certains aspects du livre peuvent être parfois dépassés, il a été écrit en 2009 et tout le monde sait que tout va extrêmement vite dans l’univers des réseaux sociaux. Par exemple, Twitter venait à peine de voir le jour donc il y a une grosse partie pédagogique un peu inutile lorsque l’on connaît déjà, Instagram n’existait pas donc l’auteure parle beaucoup de FlickR alors que peu d’entreprises utilisent ce réseau social à présent. Mais les bases sont là et si vous êtes étudiant(e)s en communication ou marketing ou que vous travaillez dans ce secteur, je ne peux que vous conseiller ce livre, et encore plus si vous décidez de vous lancer dans votre propre affaire !
 
 
Ma note : 7/10

 

[En vrac] Les films de la semaine
 
 
Captain America : le Soldat de l’Hiver d’Anthony Russo (6/10)
The Amazing Spider-Man 1 de Marc Webb (6/10)
La vie rêvée de Walter Mitty de Ben Stiller (7/10)
27 robes d’Anne Fletcher (5/10)
Suzanne de Katell Quilleveré (7/10)

Pour terminer cet article, je vous propose cette infographie sur la Fashion Week à travers le monde qui m’a été envoyée. J’adore les infographies et celle-ci qui a été réalisée par VoucherCloud est rigolote et vaut le coup d’être partagée !


Infographie: Tout sur les quatre grandes semaines de la mode vouchercloud

A mercredi pour mon avis sur la Birchbox de février !

[Concours] 5 abonnements pour un coach sportif en ligne à gagner avec Jiwok !

27 février 2015
12 Commentaires

 

Aujourd’hui on se bouge ! J’ai 5 abonnements à faire gagner pour pouvoir tester Jiwok, un service de coach en ligne (voir les modalités à la fin de l’article).
 
Même si je ne parle plus beaucoup de sport par ici, je continue d’en faire et même quatre fois par semaine. Chaque semaine à la salle de sports, je fais trois séances de renforcement (Fessiers-Cuisses-Abdos, Culture Physique ou Body Pump), trois séances de cardio (tapis de course, elliptique ou RPM) et une ou deux séance(s) d’étirements (Stretching et/ou Body Balance).
Cela peut paraître beaucoup mais je suis avec assiduité ce programme depuis plus de trois mois et j’ai réussi à perdre 4 kg (néanmoins je stagne depuis les fêtes de fin d’année). Je n’ai fait aucun régime particulier, je ne m’interdis aucun aliment car je déteste les régimes drastiques. J’écoute juste mon corps et mes envies tout en essayant d’avoir une alimentation variée et riche en légumes.
Je n’ai pas besoin d’être guidée pour les cours collectifs vu que les professeurs sont là pour ça mais en ce qui concerne le cardio, je travaille toute seule et il est parfois difficile de se trouver des objectifs et des motivations. J’avais même tendance à rester dans ma zone de confort et à ne faire que de l’elliptique car selon moi c’est l’exercice le plus simple à faire.
J’ai donc décidé de ne faire que de la course comme exercice de cardio car même si c’est le plus dur, c’est le plus efficace et du coup ça me permettra de perdre ces petits kilos qui se sont installés depuis quelques années (les 4 premiers kilos perdus étaient plutôt faciles à perdre mais là je sens que c’est plus compliqué).
Le running ça peut être mon meilleur ami comme mon pire ennemi. Lorsque j’ai débuté (rappelez-vous, c’était avec le cahier running des paresseuses), j’étais enchantée de progresser à chaque séance. Mais au bout de quelques mois avec un déménagement et un nouveau travail j’ai tout simplement arrêté du jour au lendemain (et c’est à partir de ce moment là que mon corps a « fait du gras »).
 
Je me suis inscrite à la salle de sports mais je trouvais toujours quelque chose d’autre que le running à faire. Cela ne m’intéressait plus en fait, ou plutôt je savais que je n’y arriverais plus et je ne voulais pas me « ridiculiser » devant tout le monde à la salle. Jusqu’à ce que je me rende compte récemment que je devais véritablement sortir de ma zone de confort et dépasser mes limites car c’est ça le sport. Si l’on reste sur ses acquis on ne progresse pas et donc on n’a plus la satisfaction de se donner à fond !
J’ai donc officiellement repris le running il y a trois semaines avec un programme d’entraînement mijoté par Jiwok ! J’ai choisi un programme de trois séances de course sur tapis (pour l’instant je préfère rester en intérieur) par semaine pendant 2 mois. Cet entraînement promet une perte de poids de 3 à 5 kg mais je me méfie toujours de ces « promesses ». Je le fais avant tout pour m’améliorer et évidemment pour m’affiner même si cela m’étonnerait que je perde 5 kg en deux mois juste en courant (on dit souvent que l’alimentation c’est 80% de la perte de poids et le sport seulement 20%).
Chaque séance est unique et permet d’éviter la lassitude. Les vitesses changent souvent, il y a beaucoup de fractionnés et de courses en pente (c’est horrible) ce qui fait que chaque course est bien rythmée.
Jiwok a sa propre application gratuite qui permet de générer les séances et de les écouter en temps réel avec la musique de l’application ou bien votre propre musique. Pour être honnête avec vous, je n’ai pas testé ce dispositif et je me contentais juste de remplir un petit carnet avec ma séance du jour car je n’aime pas beaucoup les applications qui me parlent pendant une séance 😉
Cela fait donc trois semaines que je suis mon programme Jiwok et bien mine de rien, j’ai fait des efforts foudroyants ! J’ai du reporté la première séance car je me suis arrêtée au bout de 20 minutes mais à présent je peux courir 1h sans m’arrêter et surtout sans manquer de mourir asphyxiée. Je me surprends même à continuer de courir alors que la durée de ma séance du jour est terminée.
Chaque programme d’entraînement est réalisé par des coach professionnels et est accompagné de conseils de médecins et de nutritionnistes. Il y a un grand choix d’entraînements, de niveaux et d’objectifs donc vous trouverez forcément votre bonheur ! (voir par exemple la photo ci-dessous)
Ce qui est bien avec Jiwok c’est que vous pouvez gérer votre planning sportif comme vous le voulez et programmer les séances en fonction de votre emploi du temps, ce qui n’est pas le cas par exemple avec l’application Nike Training Club qui est très bien mais qui impose les jours d’exercice lorsque l’on choisi l’option programme.
CONCOURS
 
Je vais permettre à 5 personnes de bénéficier d’un mois d’abonnement à Jiwok ! Donc si vous avez envie de tester et de découvrir ce site, voici les conditions :
– Laissez moi un commentaire avec l’entraînement que vous souhaiteriez faire. Pour cela, allez sur Jiwok > Votre entraînement sur mesure
– Assurez-vous de me laisser un moyen de vous joindre pour vous contacter si vous êtes tirés au sort comme par exemple l’adresse de votre blog ou votre adresse mail (vous pouvez la mettre dans un second commentaire que je ne publierai pas).
Vous avez jusqu’au vendredi 6 mars à 12h pour participer. Bonne chance !

 

[Pêle-Mêle #11] Présentation des bijoux Stella & Dot / Des bleus à l’âme de Françoise Sagan / Cinquante Nuances de Grey

16 février 2015
3 Commentaires

 

La semaine dernière, j’ai été conviée avec les copines blogueuses à une présentation des bijoux Stella & Dot à l’hôtel Balthazar. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale et entre deux coupes de champagne, nous avons donc pu découvrir les bijoux mais également le concept de Stella & Dot qui réside entre autres sur le principe de la vente directe (comme les réunions Tupperware par exemple).
Les créatrices de Stella & Dot ont souhaité mettre en avant l’entrepreneuriat au féminin en remettant au goût du jour cette idée de la vente directe qui peut paraître d’un premier abord un peu dépassée mais qui finalement laisse libre cours à des rencontres et des moments privilégiés entre filles.
En plus d’une équipe en or (les filles étaient vraiment adorables), les bijoux sont vraiment magnifiques et surtout abordables car il n’y a quasiment rien au-dessus de 150€ et il y a beaucoup de promotions en plus. Par exemple, comptez 40€ pour une bague, 59€ pour un magnifique bracelet manchette et 98€ pour un sublime collier plastron.
J’aurai l’occasion de reparler de cette marque et de vous montrer des bijoux plus en détail, mes photos sont juste là pour retranscrire la bonne humeur et la complicité que des événements comme celui-ci peuvent créer.
N’hésitez pas dès à présent à découvrir la boutique en ligne de Stella & Dot !

 

 

 

 

 

Nous avons eu l’occasion de repartir avec ce sublime jonc qui se marie à merveille avec toutes mes tenues ! Vous pouvez le retrouver ici pour une valeur de 24€.

 

[Lecture] Des bleus à l’âme de Françoise Sagan (1972)
 
L’histoire : Plus de dix ans après avoir écrit la pièce de théâtre Château en Suède, Françoise Sagan reprend les deux personnages principaux de la pièce, à savoir Sébastien et sa soeur Eléonore pour un livre mêlant roman et essai.
On y retrouve donc ce frère et cette soeur de nationalités suédoise qui approchent de la quarantaine et qui rechignent toujours à s’abaisser à devoir travailler. Au lieu de cela, ils préfèrent se faire entretenir par des amants et des amantes de passage, les plus riches bien entendu étant préférable.
Cette histoire est entremêlée de pensées diverses et variées de Françoise Sagan. Cela va de réflexions sur le processus d’écriture jusqu’à des considérations sur son propre mode de vie et sur la société en elle-même.
Mon avis : Le livre est vraiment trop court (200 pages avec une police assez grosse) donc j’ai eu un peu de mal à vraiment rentrer pleinement dans l’histoire, j’avais plus l’impression de la survoler. En plus, je n’avais jamais lu la pièce de théâtre Château en Suède donc je ne connaissais pas d’avance les personnages. Néanmoins, j’y retrouve le style simple et incisif de Françoise Sagan qui m’a plu dans La Femme Fardée, Le Lit Défait et bien entendu Bonjour Tristesse.
 
 
Ma note : 6/10
 

 

 

[Cinéma] Cinquante nuances de Grey de Sam Taylor – Johnson
 
L’histoire : Dans ce film, Anastasia est une jeune étudiante en littérature anglaise qui va interviewer le riche et mystérieux Christian Grey. Une alchimie va immédiatement naître en eux même si leurs attentes ne seront pas les mêmes. La romantique (et vierge) Anastasia va découvrir qu’une histoire d’amour est impossible avec Christian qui ne fait que dans les rapports où il reste le dominant. Christian Grey va donc initier Anastasia à de nouvelles pratiques.
Mon avis : Bon clairement, je suis allée ce voir film uniquement par curiosité. Je voulais en savoir plus sur ce phénomène sans pour autant devoir lire les livres (pour avoir feuilleté quelques pages, ce n’est absolument pas pour moi et il y a beaucoup mieux en matière de littérature érotique). Pour être honnête, j’ai trouvé ça excessivement niais et vraiment très soft. Il aurait été plus intéressant d’abandonner la carte grand public pour développer beaucoup plus le thème principale qui est celui de l’initiation aux pratiques SM (dans le genre je préfère largement regarder Nymphomaniac). L’histoire est bancale et vraiment plus que sexiste mais surtout les acteurs sont creux et selon moi ne possèdent aucun charisme. Je ne regrette pas d’avoir vu ce film car la curiosité m’y a poussé et j’irai probablement voir les suites mais en tout cas ça m’a conforté dans le fait que j’ai bien fait de ne pas lire les livres et de perdre donc plus de temps.
Ma note : 4/10



Bonne semaine et à mercredi pour un article beauté ! Je vous présenterai la nouvelle gamme au miel de la marque bio Lavera :)