J’ai lu : la saga Divergente

6 août 2015
10 Commentaires

 

Après vous avoir fait un article sur l’intégrale des Rougon-Macquart de Zola, je change considérablement d’univers avec la saga Divergente ! Comme vous pouvez le constater, je suis assez éclectique dans mes lectures et je peux passer d’un bon gros pavé classique assez compliqué à comprendre à une dystopie pour adolescents et jeunes adultes.
Avec mes études de lettres modernes, je suis très longtemps restée cantonnée aux grands classiques. Il y avait tellement de livres classiques à lire que je n’avais pas le temps de m’intéresser aux best-sellers du moment. Mais depuis quelques temps, ma bibliothèque accueille des nouvelles formes de littérature. Entre fantastique, science-fiction, fantasy, teen-novel, ma bibliothèque prend un petit coup de jeune et de la couleur (les livres classiques sont blancs en général) !

 

 

Après avoir vu le premier film Divergente, j’ai tout de suite adoré l’univers et les personnages. Au début, ce film ne m’attirait pas vraiment et je l’ai vraiment regardé par simple curiosité. J’ai directement accroché au concept des factions et je suivais avec attention les débuts de Tris dans sa nouvelle faction. Le deuxième film a été pour moi une révélation car Tris que j’aimais déjà beaucoup avait un caractère beaucoup plus affirmé et de grandes souffrances qui la rongeaient. La fin du deuxième film m’a convaincu que je devais lire les livres pour connaître la suite. Pour saisir toute l’histoire, j’ai donc acheté la trilogie mais également le dernier volume Divergente raconté par Quatre. 
 
Faites attention si vous n’avez pas tout lu/vu car je raconterai des éléments importants de l’histoire dans mes résumés et avis ! Faites également attention aux commentaires ! 😉
 

 

Divergente 1
Veronica Roth
Editions Nathan
445 pages
16,90€

L’histoire
Béatrice Prior appartient à la faction des Altruites et vit dans un univers post-apocalyptique dans la région de Chicago. Etant une Altruiste, elle se doit de rester renfermée et de faire passer les autres avant sa propre vie. Les quatre autres factions sont les suivantes : Audacieux, Erudits, Sincères et Fraternels.
Les Audacieux ont un caractère très fort et sont formés pour le combat. Ce sont également eux qui protègent les murs établis pour protéger les habitants d’une éventuelle menace extérieure. Les Erudits sont réputés pour leur grand intellect et leur soif de pouvoir. Les Sincères sont connus pour leur franchise et les Fraternels pour leur caractère bienveillant et amical.
A l’âge de 16 ans, Béatrice va pouvoir choisir la nouvelle faction dans laquelle elle vivra toute sa vie. Lors du test d’aptitudes, Béatrice est détectée comme étant une divergente, c’est-à-dire qu’elle correspond à toutes les factions. Elle est prévenue qu’elle court un grand danger et qu’elle doit dissimuler son état de divergente. A la grande surprise de sa famille, elle va choisir la faction des Audacieux. Béatrice devient Tris et a bien l’intention de rester dans sa nouvelle faction où elle vient de faire la connaissance du mystérieux Quatre. Elle va nouer des amitiés très fortes au sein de sa nouvelle faction mais va s’attirer également de nombreux ennemis. Une grande partie du livre est dédiée aux étapes de la formation des nouveaux dans la faction des Audacieux.
Le frère de Tris qui se nomme Caleb a choisi la faction des Erudits. Ces derniers vont mener un combat pour éliminer la faction des Altruistes car ils renferment un précieux secret que les Erudits souhaitent garder caché. Le jour de l’intronisation des nouveaux Audacieux, un sérum créé par les Erudits est donné aux Audacieux qui vont se retrouver manipulés et hypnotisés afin d’éliminer les Altruistes, tous sauf Tris et Quatre. Pendant les combats, Tris va voir son père et sa mère mourir. Avec les survivants, elle va finir par se réfugier chez les Fraternels.
Mon avis
Vu que j’ai vu le film avant de lire le livre, je connaissais déjà toute l’histoire. J’avais peur de m’ennuyer mais il était essentiel que je lise tous les livres afin de bien saisir tous les ressorts de l’histoire et voir tous les personnages. Les films ne peuvent pas traiter l’histoire en intégralité donc c’est toujours intéressant de redécouvrir une histoire développée dans un livre.
J’ai retrouvé dans ce livre l’univers qui me plaisait et qui m’attirait. Le rythme est bon et je ne me suis pas ennuyée une seule minute alors que je connaissais déjà toute l’histoire. J’ai vraiment aimé pouvoir connaître davantage les personnages et voir s’épanouir la véritable Tris.
Au niveau du style d’écriture, il y a de nombreuses failles. Je ne sais pas si cela vient de la traduction ou du style originel mais il n’est pas très bon. Il y a énormément de répétitions et le style n’est pas assez élaboré. Certaines tournures de phrases pouvaient me gêner mais cela ne dérangeait pas la compréhension de l’histoire qui est dans ce genre de livre l’élément le plus important (mais cela ne doit pas se faire au détriment du style selon moi).
Ma note : 7/10

 

Divergente 2 : L’Insurrection
Veronica Roth
Editions Nathan
460 pages
16,90€



L’histoire :
Suite aux combats menés par les Erudits contre les Altruistes, Tris va se réfugier chez les Fraternels avec Quatre, son frère Caleb, Peter et Marcus (le père de Quatre). Le groupe va devoir se séparer suite à une attaque des Erudits sur le territoire des Fraternels. Tris et Quatre vont se réfugier chez les Sans-Factions où Quatre va retrouver sa mère qu’il croyait morte.
Tout au long de ce deuxième tome, Tris est rongée par la mort de ses deux parents mais aussi par la culpabilité qu’elle ressent d’avoir tué Will, l’un de ses anciens amis. Tris va devoir choisir son camp et continuer les combats contre les Erudits et une partie des Audacieux manipulés par Jeanine Matthews, la leader des Audacieux. A la fin du roman, on apprend que les Erudits ont mené cette guerre pour dissimuler le secret protégé par les Altruistes, à savoir qu’un monde existe en dehors de leurs murs et que tout le système des factions est une expérience.
Mon avis :
Ce que j’ai préféré dans ce deuxième roman, c’est la psychologie des personnages qui est bien développée. Tris a beaucoup changé depuis le premier tome et elle a vécu des souffrances indescriptibles. Elle va devoir faire preuve de courage et va subir la trahison de son propre frère. C’est également dans ce roman que la relation entre elle et Quatre s’intensifie au point d’être sur le point d’éclater à n’importe quel moment. On retrouve dans ce roman Evelyn qui est la mère de Quatre censée être morte depuis des années. Evelyn est la leader des Sans-Factions et avec elle on va pouvoir en savoir plus sur Quatre qui est un personnage très torturé.
Le déroulement de l’histoire diffère beaucoup de celui du film et bizarrement je trouve qu’il est beaucoup plus fluide et mieux pensé dans le film. J’ai lu ce tome il y a quelques mois donc je ne me rappelle plus vraiment des différences mais elles se portentn principalement sur la détection et les expériences menées sur les personnes divergentes, sur le déroulement final et sur le fait qu’il y ait énormément de personnages absents.
Mais le plus important dans ce tome, c’est bel et bien la révélation finale qui nous prouve qu’il y a un monde en dehors des factions et que depuis le début ils font partie d’une expérience menée par le monde extérieure. Vous comprenez maintenant pourquoi j’avais hâte de connaître la suite après avoir vu cela !
Ma note : 7/10

 

Divergente 3
Veronica Roth
Editions Nathan
464 pages
16,90€

L’histoire :
 
Attention SPOIL 
(arrêtez-vous là si vous ne voulez pas connaître la fin de Divergente)
Après la chute des factions et la mort de Jeanine Matthews, une dictature va être menée par Evelyn, la leader des Sans-Factions et la mère de Quatre. Tris et ses amis vont refuser de s’y soumettre et vont quitter l’enceinte des factions avec des Loyalistes. Ils vont alors découvrir un monde qu’ils n’avaient jamais vu et qu’ils ne soupçonnaient pas. Tout se passe au Bureau qui est un organisme chargé de contrôler les implantations comme celle où ils vivaient. Ils vont se rendre compte que les personnes qui ont été placées dans ces enceintes présentent des manipulations génétiques déficientes afin qu’elles deviennent avec le temps des divergentes qui présentent des gênes purs. On y apprend donc que les personnes qui sont divergentes sont en fait celles qui sont saines et qui vont pouvoir contribuer au renouvellement d’une branche pure afin d’éviter les guerres.
Tris et ses amis vont peu à peu découvrir que des divergences éclatent aussi au sein de ce vrai monde qui présente beaucoup d’injustices. Ils vont donc se battre pour combattre ces injustices jusqu’à une issue fatale : la mort de Tris.
Mon avis :
Contrairement aux deux précédents romans, le troisième est raconté par Tris et Quatre. On comprend mieux cette nouveauté lorsque l’on découvre la fin avec la mort de Tris. J’ai été très surprise et jusqu’au bout j’ai pensé que cela ne pouvait être vrai. Mais à y réfléchir, il est vrai qu’il aurait été difficile de faire une autre fin. La mort de Tris est très émouvante et inattendue mais elle n’est pas assez exploitée dans le livre. D’ailleurs, c’est un sentiment global pour le livre entier car je trouve que tout est bâclé. En le lisant j’ai tout le temps eu le désagréable sentiment que l’auteur avait sa maison d’édition derrière elle qui attendait que le livre sorte au plus vite pour faire rentrer des sous. J’ai donc été très déçue car ce dernier tome avait un potentiel énorme avec la découverte du monde réel et de l’expérience menée sur les différentes factions. Finalement, je me suis un peu perdue dans toutes les trames du récit qui ne menaient pas à grand chose. Cette fin ne correspondait pas à mes attentes et je n’ai pas pu m’empêcher de penser « tout ça pour ça ! ». Néanmoins cette trilogie m’a fait vibrer et j’ai aimé chacun des personnages donc je ne peux pas lui mettre une mauvaise note.
Ma note : 6/10

 

Divergente raconté par Quatre
Véronica Roth
Editions Nathan
262 pages
16,90€

 
L’histoire :
Il n’y a pas vraiment d’histoires dans ce livre car il s’agit d’une suite de nouvelles directement liées à la vie de Quatre. Tris est très peu présente dans ce livre car une grande partie des nouvelles a lieu pendant l’initiation de Quatre chez les Audacieux. On y apprend pourquoi Tobias (son véritable nom) a quitté la faction des Altruistes pour rejoindre celle des Audacieux. On va également le voir évoluer dans sa nouvelle faction en tant qu’instructeur des novices où il fera la connaissance de Tris.
Mon avis :
Le livre est très court et un peu insignifiant donc il s’oublie très vite, surtout qu’il n’apporte pas véritablement d’éléments importants à l’histoire. On en apprend beaucoup plus sur la personnalité de Tobias et ce livre le rend un peu plus « humain ». Par contre, là aussi avec ce livre j’ai l’impression qu’il n’a été fait que pour l’argent car il n’apporte pas grand chose. L’auteure nous annonce dès le début que Tobias devait être le personnage principal de Divergente mais qu’elle se sentait bloquée avec lui et que c’est pour cela qu’elle a imaginé le personnage de Tris.
Je pense que l’auteure aurait dû aller jusqu’au bout des choses en nous proposant une réécriture totale de Divergente, de l’entrée de Tobias chez les Audacieux jusqu’à la mort de Tris et l’avenir de Tobias. Là c’est bâclé et trop court pour avoir une quelconque importance et surtout, ce livre ne peut absolument pas remplacer les trois tomes de la trilogie Divergente. Ne le lisez pas en pensant que c’est un résumé de la saga, c’est vraiment juste un petit plus pour rester dans l’univers.
Ma note : 5/10
 
 
Et vous, vous aimez l’univers de Divergente ? 
Vous préférez les films ou les livres ?
N’hésitez pas à me mettre en commentaire des romans dystopiques car c’est un univers que j’adore ! 
  1. Ophélie G.

    6 août 2015

    C'est marrant, j'ai ressenti la même chose en lisant le dernier tome de la saga. J'ai adoré la mort de Tris, parce que ça change des fins habituelles, avec les héros qui s'en sortent et tout. Ceci dit, j'ai trouvé que cet élément n'était pas assez travaillé et les derniers chapitres m'ont laissé un goût amer. Je me suis ennuyée comme pas possible, aux côtés d'un Quatre mou et chiant. Du coup ça fait plaisir de voir que je suis pas la seule à penser ça. :) xx

    • pin-upapple

      6 août 2015

      Pour en avoir parler avec d'autres amies qui ont lu les livres, elles ont pensé la même chose. Cet événement arrive comme ça comme un cheveu sur la soupe et bizarrement on ne ressent pas trop d'émotions car ce n'est pas exploité (alors que c'est pourtant super triste) ! Je pense et j'espère que ce sera plus développé dans le film, il va y avoir des cris sinon pour les fans qui ne regardent que les films !
      Et pour Quatre oui on a toujours l'impression qu'il est mou, c'est pour ça que je dis que "Divergente raconté par Quatre" le rend un peu plus humain car on en apprend plus sur son passé et son caractère.

      En tout cas, j'ai hâte de voir les films !

  2. Ophélie G.

    6 août 2015

    Je n'ai jamais vu les films et c'est pas à l'ordre du jour. Je n'aime vraiment pas les acteurs choisis, ils n'incarnent pas du tout ma vision de personnages.. Et personnellement, je ne suis pas fan des adaptations de livres. Quand on voit le massacre d'Eragon ou du Maze Runner.. Heureusement que les Harry Potter relèvent le niveau ! 😉 xx

    • pin-upapple

      7 août 2015

      J'ai beaucoup de mal avec l'acteur qui joue Tobias, je le trouve vraiment creux ! Par contre j'aime beaucoup Shailene Woodley. Je la trouve émouvante et elle arrive à se glisser dans la peau de personnages tous plus différents les uns que les autres. J'ai vu les films avant de lire les livres donc ça biaise un peu mon avis mais je trouve que les livres sont fidèles à l'univers et surtout le deuxième. Je n'ai jamais vu/lu Eragon ou Maze Runner par contre.

      Et pour Harry Potter, je suis d'accord que les adaptations sont bonnes mais elles passent à côté de tellement de choses essentielles ! C'est dur de tout montrer mais c'est frustrant du coup !

  3. Ah si tu ne les as pas lu je te conseille très très vivement Hunger Games ! J'avais vu le film, qui m'avait marqué, puis je me suis acheté les livres (en anglais, je lis en VO autant que possible, et là c'est très accessible).

    Franchement, j'ai dû me faire la trilogie en 15 jours tellement j'étais à fond ! J'ai vraiment aimé la manière dont l'auteur dépeint la société de Panem, avec le Capitole tout puissant, où la vie est riche et faste, et les District complètement oppressés par le Capitole, qui sont sous constante surveillance, où la vie est une misère.
    Je me suis beaucoup attachée au personnage de Katniss, surtout dans les deux premiers tomes. Dans le troisième c'était plus compliqué, elle a des troubles mentaux très forts après avoir participé à deux Hunger Games et être devenue la proie du Président, c'est voulu, mais du coup ça se voit dans le livre, elle est indécise, elle ne sait jamais quoi faire et elle m'a énervée. Surtout, le tome 3 m'a un peu gonflé parce que l'auteur a essayé de développer le thème de l'amour, et Katniss est toujours en train d'hésiter entre ses deux prétendants.
    Pour autant, c'est vraiment une trilogie excellente, ça m'a tenu en haleine du début à la fin .

    Autre roman dystopique que je te conseille absolument, genre si tu devais n'en lire qu'un c'est celui-là, c'est "Le Passeur" de Lois Lowry. J'ai lu ce livre vers 13 ans, et je l'avais adoré, je me le relis très régulièrement depuis (au moins une fois par an ^^) et à chaque fois je vois des choses que je n'avais pas vu avant, et surtout ma vision a complètement changé depuis la première lecture.
    Je ne peux pas dire que c'est post-apocalyptique, il n'en est jamais fait mention, mais cette société où tout a été nivelé pour que les humains n'aient aucun sujet de discorde, jusqu'à faire disparaître les couleurs car elles pouvaient en être un, ça me fait froid dans le dos et en même temps ça me fascine.

    Et n'oublions pas Farenheit 451, qui est quand même un grand classique :)

    J'ai pas mal d'autres en tète, surtout jeunesse, mais je ne retrouve pas les titres, je te remettrais un commentaire lorsque je les aurais retrouvés :p

    • pin-upapple

      7 août 2015

      Ah oui les Hunger Games sont sur ma liste ! J'ai déjà vu les trois premiers films que j'ai adoré (peut-être un peu moins le dernier) et j'aimerai bien lire la trilogie avant que le dernier film ne sorte !

      Et du coup je note les autres également 😉

  4. J'ai lu le 1, j'ai lu le 2 mais je n'ai pas lu le 3… Ça peut donner ne idée de mon ressenti! L'histoire était prévisible, selon moi. Surtout pour l'existence d'un monde extérieure qui a mené une expérience etc. Le style d'écriture m'a aussi pas mal gêné. Je suis loin d'être une grande écrivaine mais j'attends de quelqu'un dont l'oeuvre est publiée que son style soit agréable à lire et travaillé.
    Alors comme on a qu'une vie, j'ai préféré abandonner pour lire autre chose.
    Du coup, je vais faire l'inverse de toi. Je vais regarder les films après avoir lu les livres pcq j'ai tout de même envie de savoir comment ça se termine! :)

  5. Selene31

    10 août 2015

    J'ai beaucoup aimé les hunger games, bien que ce ne soit pas ma littérature habituelle, et tu m'as donné envie de lire divergente. Merci pour ce partage. :)

  6. Nat Arocas

    10 août 2015

    On en avait un peu parlé sur Instagram, je suis globalement de ton avis !
    La trilogie se laisse lire (je n'ai pas lu celui du point de vue de Quatre mais pour le coup je n'en ai pas l'envie surtout avec ton avis 😉 ), c'est pas très bien écrit mais l'histoire est prenante sur les 2 premiers tomes. Le 3e est une pure catastrophe j'ai eu du mal à suivre et comprendre ce qu'il se passait, j'ai vite été lassée et en effet la mort de Tris n'apporte pas la profondeur qu'il faudrait à la fin ! C'est bien dommage…
    Comme tu le dis, il faut que l'action soit compréhensible et prenante mais pas au détriment du style et c'est le grand problème de beaucoup de publications actuellement (on en parle de la trilogie du Labyrinthe??? J'ai du courage habituellement mais là j'ai pas pu terminer le 2nd !).
    En tous cas je suis contente d'avoir lu ton avis ^^

  7. Rachel

    29 août 2016

    Personnellement je n’aime pas du tout la saga Divergent, notamment à cause de son univers bancal (rien que le concept est bizarre : « ceux qui ont plus d’un seul trait de caractère sont dangereux » ; je ne comprends pas pourquoi on permet aux gens de choisir leur faction, est-ce que ça ne les rend pas Divergents quelque part ? ; et les factions, censées éviter la guerre, promeuvent la ségrégation et la haine ; etc.), du personnage de Tris qui m’a rapidement tapé sur les nerfs et de la vision du suicide et du courage qui est véhiculée tout au long de la série. Sans compter la banalisation de la violence et la relation entre Tris et Quatre qui incarne tout ce que je n’aime pas dans une relation homme / femme. Pareil, le style d’écriture m’a dérangé. A la rigueur pour une dystopie jeunesse qui tient la route je préfère encore Hunger Games.
    Désolée c’est assez négatif ^^’

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *