J’ai lu : « Les Apparences » de Gillian Flynn (Gone Girl)

17 mai 2015
5 Commentaires

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur ce livre lors d’une foire aux livres. Ayant vu l’adaptation cinématographique de David Fincher l’an passé et ayant eu des échos sur la qualité de ce livre, je n’ai pas pu résister à l’envie de l’emmener avec moi (surtout qu’il coûtait seulement 0,50 centimes donc j’aurais eu tort de me priver !).

Le film Gone Girl, sorti à l’automne 2014, fait partie de mes coups de coeur ciné de l’année dernière. Des films j’en vois beaucoup, des films qui me retournent totalement et qui me surprennent j’en vois peu. Gone Girl fait partie de ces films qui vous tiennent en haleine du début à la fin et je ne pouvais pas m’empêcher de me dire que le livre qui a inspiré le film devait être une véritable pépite. D’autant plus que Gillian Flynn est la scénariste du film donc je me disais que l’adaptation devait être fidèle à l’oeuvre originale. C’est typiquement le genre de livres que j’aurais aimé découvrir avant de voir le film tellement l’intrigue est puissante et machiavélique. A présent que je viens de le terminer, je n’ai qu’un seul regret : mais pourquoi je ne l’ai pas lu plus tôt ???
Les Apparences étant un polar, je vais garder le suspense et ne pas dévoiler l’intrigue car la puissance de cette histoire réside dans le retournement de situation et montre qu’il ne faut clairement pas se fier aux apparences. Mon but ? Tenter si ce n’est déjà fait de vous donner envie de lire le livre ou de voir le film !

L’histoire

Nick et Amy Dunne forment un couple parfait mais tout n’est qu’apparences. Ils vont devoir déménager de leur petite vie parfaite à New-York pour se rendre dans le Missouri auprès de la mère de Nick qui est souffrante. A cause de la crise, ils ont perdu leurs jobs, plus rien ne les retient à New-York. Nick a perdu son job de rédacteur culturel pour un magazine tendance et Amy son job de rédactrice de tests de personnalité dans les magazines.

Dans le Missouri, Nick va ouvrir un bar avec sa soeur Margot. Amy va se renfermer sur elle-même et peu à peu la vie idyllique du couple va s’envoler. Nick trouve que sa femme est trop exigeante et insatisfaite tandis qu’Amy ne supporte plus l’immaturité et la nonchalance de Nick. Alors que le couple s’apprête à célébrer sa cinquième année de mariage, Amy va soudainement disparaître et tout va laisser croire que Nick a orchestré la disparition de sa femme. Peu à peu, Nick va se rendre compte que la femme qui vit à ses côtés depuis des années n’est pas celle qu’il croit.

Mon avis

Connaissant déjà l’histoire, j’ai eu peur de ne pas apprécier le livre à sa juste valeur. La grande valeur d’un thriller réside dans le suspense donc je ne devais compter que sur le style de l’auteur pour me plaire vu que l’histoire m’avait déjà conquise.Et je n’ai pas été déçue, l’écriture est incisive et très spontanée. Cela donne une impression très cinématographique, les scènes du film défilaient véritablement à travers les mots et il n’y a aucun temps mort. Sur 700 pages, Gillian Flynn a réussi à me tenir en haleine alors que je connaissais déjà tous les éléments importants.

Le livre est composé de trois parties et chaque partie est partagée entre de nombreux chapitres plutôt courts qui font alterner le récit de Nick et celui d’Amy. Ces deux récits sont très développés et décrivent parfaitement les profils psychologiques des personnages. Mis à part la disparition d’Amy que l’on apprend dès le début et l’enquête pour la retrouver, le reste du récit est principalement centré sur des éléments de leur vie de couple et comment ces événements sont vus à travers Amy ou Nick.
On rentre très vite dans le vif du sujet et un gros retournement de situation inattendu lorsqu’on ne connaît pas l’histoire arrive à mi-parcours. Gillian Flynn arrive à manipuler le lecteur et à lui faire croire ce qui semble le plus évident, même si bien entendu vous avez bien compris qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

L’écriture est très moderne, elle peut parfois être crue mais cela ne me dérange absolument pas. Le style est tellement bon que j’ai dévoré ce livre en seulement 3 jours et j’ai même eu cette petite impression de nostalgie en fermant le livre, vous savez cette tristesse de quitter des personnages ou une histoire à laquelle nous nous sommes attachés ? 😉

J’ai tellement apprécié Les Apparences de Gillian Flynn que je me suis empressée de rajouter à ma liste de livres à lire ses deux autres romans : Sur ma peau et Les lieux sombres. Et j’ai également hâte de découvrir son travail de scénariste pour Utopia la prochaine série de David Fincher qui est inspirée de la version originale anglaise totalement démentielle (l’une de mes séries préférées de tous les temps !).

Alors, plutôt livre ou film ?

J’ai donc lu le livre après avoir vu le film. Je suis certaine que je ne me serais pas tournée vers ce livre si je n’avais pas vu le film et si je ne l’avais pas autant apprécié. Je lis très très peu de littérature contemporaine car il y a déjà tellement de grands classiques à lire et encore moins des polars ! J’ai lu la trilogie Millenium lorsque j’étais au lycée mais sinon ce n’est pas un style littéraire vers lequel je me tourne naturellement.
Le livre et le film sont quasiment identiques vu que Gillian Flynn est la scénariste du film. En lisant le livre, j’ai pu retrouver les scènes du film et me les remémorer. Cela ne faisait pas répétition car étant donné que j’ai beaucoup aimé le film, j’ai apprécié retrouver cette histoire. Bien sûr, je n’avais plus le suspense de l’histoire mais j’ai été quand même happée par la lecture qui se révèle être très cinématographique. Certaines scènes du film plutôt magistrales ne sont pas présentes dans le livre comme par exemple la scène de la caméra chez Desi ou même la scène de sexe qui a moins de puissance dans le livre. Je trouvé également que l’image du féminisme décriée dans le film et qui lui a valu de nombreuses critiques est moins palpable dans le livre.La fin est également différente, le livre apporte une information supplémentaire qui est pour moi la touche finale parfaite alors que le film pouvait laisser une impression d’inachevé.

  1. D.

    17 mai 2015

    Contrairement à toi j'ai lu le livre l'année dernière mais je n'ai pas vu le film, et en effet c'est vraiment une histoire qui tient en haleine ! J'ai aussi lu les deux autres livres de Gillian Flynn, que j'ai également dévorés, donc j'espère que tu aimera ! En tous cas ton article m'a donné envie de le relire, donc je suppose qu'il donnera envie à ceux qui ne l'on pas encore lu. 😉
    Bonne soiree à toi !

    (sinon, je suis blogueuse aussi, et créatrice, si jamais tu veux jeter un oeil : blogspot-inmyhead.blogspot.fr)

  2. J'ai vraiment adoré ce livre, l'écriture est admirablement bien ficelé et le suspense est véritablement présent. Le film, par contre, j'ai détesté ! C'est toujours difficile d'aimer un film après avoir lu le livre, mais là, j'ai trouvé que c'est vraiment de la grosse daube !

  3. Piuf

    18 mai 2015

    J'allais vous conseiller les lieux sombres (encore meilleur que "les apparences") mais il a l'air d'être en bonne place 😀 Intrigant, dérangeant juste ce qu'il faut!!

  4. J'ai adoré ce livre que j'ai lu jusqu'à 4h du matin, difficile de le lâcher !!

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

  5. Julie Grêde

    29 mai 2016

    Les lieux sombres est excellent aussi. Peut-être même meilleur. Encore plus malsain, mais dans le bon sens… (J’espère que je me fais bien comprendre sur cette dernière remarque, sinon je vais passer pour une perverse!!)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *